[Visiteur du Graht - Connexion]   

SAN GHJUVANNI DI MORIANI - SAN GIOVANNI DI MORIANI - LA MEULIERE DE BERTUCCIO



SAN GHJUVANNI DI MORIANI - SAN GIOVANNI DI MORIANI

.

«La Meulière de Bertuccio»

Avant-Propos

.

Cette meulière fut exploitée dans le lit de la rivière, en milieu forestier. L’accès est particulièrement difficile et périlleux. Site de fabrication et d’extraction, il est installé au milieu de la rivière Valle Alla Serra et sur les berges de ce torrent de montagne. Il se positionne au sud-est du hameau de Serra. C’est une zone assez encaissée, rocailleuse et très pentue. .

Nature de la découverte

.

« La Meulière de Bertuccio » Ce site de fabrication de meules, fut exploité durant une période assez régulière. Nous avons relevé sur le terrain, cinq empreintes de creusement nettement marquées. Il n’est pas impossible qu’il en existe d’autres exemplaires masqués par les remous et la végétation. L’une d’entre elles n’a pas été achevée. Il semble qu’elle fut brisée en cours de fabrication, non par l’artisan, mais probablement par un rocher lors de crues abondantes. Son tracé est précis et proprement gravé dans l’épaisseur de la roche. Le diamètre de ces meules semble se situer entre 1,20m et 1,25m. Nous n’avons pu reconnaitre le cours de la rivière en aval de ce point, la descente présentant un péril certain. .

Interprétation - Datation

Ce site est intéressant car il s’inscrit dans un milieu aquatique presque totalement submergé en période de hautes eaux. Il devait être néanmoins rentable, pour l’artisan qui taillait ces meules dans cet endroit difficilement accessible, d’exploiter cette meulière. Son choix, fut certainement dicté par une qualité de roche dure, correspondant aux besoins des meuniers. La période d’exploitation de ce site semble avoir été assez longue. Le nombre important de moulins, construit au bord des rivières en Costa Verde, à partir du XVIIIe siècle, nous permet de supposer que cette activité de fabrication des meules, existait déjà au cours de ce siècle. .

.

Inventeurs du site : Daniel Bernardin – Jean-Paul Francesconi – Philippe Perez. Références (bibliographie, archives, photos, photos IGN…) : Cadastre napoléonien de Pero Casevecchie, année 1868, géomètre de première classe M. Franceschetti - Image satellite IGN-France, Google - Photos : Daniel Bernardin

Liens Relatifs


Précédent |  Suivant

Temps : 0.1361 seconde(s)